Mon premier chien de refuge

novembre 2019 | Audrey Bellot Photographie

 

 

Laos : mon premier chien

Lorsque j’ai commencé à photographier les chiens, je ne pensais pas encore à avoir mon propre chien. Je pense que c’est comme tout, il faut se sentir prêt. C’est donc à mes 21 ans que j’ai décidé de sauté le pas et d’adopté un chien de refuge. Oui mais pourquoi en refuge ? Voici la raison.

Pourquoi adopter un chien de refuge ?

Je n’avais pas besoin d’un chien de race, mais j’avais envie d’aider un chien dans le besoin. Nous avons tous envie de ça, d’aider les animaux peu importe qui ils sont. J’ai été bénévole dans un refuge lorsque j’étais ado, j’ai découvert un autre univers. L’univers des chiens abandonnés, maltraités, et maintenant enfermés tels des coupables, mais coupables de quoi ? On aimerait tous les avoir auprès de nous pour les rassurer et leur donner de l’amour.

Je voulais tout simplement un chien adapté à mon style de vie, et bien-sûr le coup de cœur. Alors après plusieurs semaines de recherches et de questionnements, j’ai trouvé Laos à la SPA de Montluçon.

photographe canin france photographie canine chiens artistique audrey bellot photographe pour chiens auvergne portrait animalier workshop formation animaux

Pourquoi lui ?

Je me suis donc rendue à son refuge après avoir trouvé sa photo sur internet. Au départ je n’étais pas sûr de moi, car j’avais eu un gros coup de cœur sur un autre chien au début de mes recherches mais la demande n’avait pas abouti. Malgré tout, je vais le voir, il m’intrigue.

Son histoire ? Aucune, il est arrivé en fourrière il y a quelques mois sans identification, alors nous ne savions rien de lui ni de son passé, c’était juste lui et ses yeux doux. Nous sommes donc partis marcher quelques minutes, et là, à mon grand étonnement, il ne tirait absolument pas en laisse, c’est plutôt rare. Je fini la balade, et demande à l’avoir une semaine pour apprendre à le connaître. Tout le monde connait la fin de l’histoire : ce chien était bien trop adorable.

border collie tricolore auvergne photographe canin france photographie canine chiens

Bien entendu, cela ne veut pas dire que c’était un chien aussi facile.

J’ai appris à le connaître, sans savoir qu’est-ce qui avait bien pu lui arriver, et comment quelqu’un a pu abandonner un chien comme lui. Les premiers jours étaient compliqués, c’est normal, c’est un chien hypersensible est légèrement craintif. Par moment je ne comprenais pas ses réactions, mais avec de la patience, il m’a donné sa confiance et ne réagissait plus comme si j’allais le battre.

border collie tricolore auvergne photographe canin france photographie canine chiens

Nos premières aventures

Je pense que la chose la plus facile avec lui : c’est voyager. Rouler pendant plusieurs heures sans aucun problème, je peux le laisser à l’intérieur sans qu’il ne stresse, il ne fait aucun bruit.

Notre tout premier voyage fût Biscarrosse en France. 

dune du pilat france gascogne forêt des landes border collie photographe canin

J’ai pu découvrir la magnifique Dune du Pilat. Située en bordure du massif forestier des Landes de Gascogne sur la côte d’Argent à l’entrée du bassin d’Arcachon, en France, c’est la plus haute dune d’Europe.

border collie tricolore dune du pilat photographe canin france photographie canine chiens

L’un de nos plus beaux voyages de 2018 reste les Alpes. Des paysages à couper le souffle et des randonnées magnifiques au lever du jour.

border collie tricolore montagne alpes lever du jour photographe canin france photographie canine chiens

Aujourd’hui je ne les compte plus, mais chaque voyage est une histoire dont je garde toujours de beaux souvenirs, en partie grâce à lui. Parce que c’est en partie pour ça que je recherchais un chien : pour m’aider à me bouger, toute seule je préférais ne rien faire.

Ma muse en photographie

Pour réussir à photographier Laos, il faut respecter plusieurs points : la douceur et la récompense, jusque-là rien de spécial, mais j’insiste sur la douceur, Laos reste toujours un grand sensible.

Quand il se sent à l’aise, il devient un modèle parfait. J’adore le photographier dans des paysages insolites, c’est mon sujet favori…

border collie tricolore dog waterfall dog photogaphy

Si vous avez lu mon À propos, vous savez déjà que Laos est un fan de l’eau. Une patte dans l’eau est c’est un chien complètement différent, il joue, nage et saute dans presque n’importe quel lac ou rivière. Pas un grand adepte de la piscine…

Maintenant, vous en savez un peu plus sur Laos !

border collie tricolore dog waterfall dog photogaphy
error: Content is protected !!